Accueil » Quel type de petit-déjeuner équilibré peut-on offrir à son enfant ?

Quel type de petit-déjeuner équilibré peut-on offrir à son enfant ?

par Marie Dupon
enfant

Pour l’enfant, l’apprentissage des mets et des saveurs débute à partir du moment où il entame la diversification alimentaire. Peu à peu, ses habitudes alimentaires commencent à s’instaurer à l’âge scolaire. Ce qui rend importante la sensibilisation des enfants à une alimentation saine et équilibrée, dès leur 6e mois jusqu’à leur 5e année. Les aliments qu’ils découvrent et apprennent à aimer dès leur jeune âge vont rester parmi leurs préférés lorsqu’ils grandiront. 

Les parents et la crèche ont donc des rôles importants à jouer dans l’équilibre alimentaire de l’enfant. C’est pourquoi nous parlerons d’abord de l’alimentation en crèche, puis de l’alimentation ménagère dans cet article. 

L’alimentation de l’enfant à la crèche

Prenons l’exemple de Paris, une ville qui propose, quantitativement et qualitativement, des modes d’accueil répondant aux attentes et aux besoins des familles. Il vous est facile de trouver une crèche Paris qui propose uniquement des repas bio dans sa cantine. Les aliments bio étant les plus adaptés à la fragilité et la sensibilité des bébés, ils contiennent en plus le taux le plus élevé en nutriments. 

Ce n’est pas tout, vous trouverez également à Paris des modes de garde différents : crèche d’entreprise, crèche parentale, halte-garderie… . Notons par exemple la présence de plusieurs établissements qui pratiquent la pédagogie Montessori, très appréciée par les parents. 

Mais revenons à notre sujet : l’alimentation. La crèche joue un rôle important dans le repas de l’enfant, et donc dans son équilibre alimentaire. Primo, parce que l’établissement s’occupe de l’éveil au goût du bébé. Secundo, parce que c’est là que l’enfant prend généralement son déjeuner. Ils doivent offrir aux enfants des repas adaptés à leur âge et à leurs besoins.

L’alimentation de l’enfant à la maison 

Les parents sont tenus d’aider leurs enfants à acquérir de saines habitudes alimentaires. Ils doivent leur offrir un régime équilibré composé des 7 constituants de base de l’alimentation : les protéines, les glucides, les vitamines, les lipides, les oligo-éléments, les minéraux et l’eau. 

Les enfants doivent prendre 3 repas ainsi qu’un à trois goûters par jour. Le déjeuner et les goûters sont généralement pris en crèche dans une grande-villeoù l’enfant ne peut pas rentrer à midi. Il est préférable que les repas soient préparés à partir d’ingrédients frais et non transformés (fruits frais, céréales de grain entier, viande non-issue d’une boîte de conserve…). 

Variez et alternez les préparations autant que possible (jus, dessert, potage, tarte, crudité, cuisson à la vapeur, rôtis, etc.). Variez également la présence des ingrédients. Pour les légumes par exemple, vous pouvez préparer de l’aubergine farcie au déjeuner et un velouté de potiron pour le dîner. 

Pour les besoins de l’enfant, une assiette équilibrée peut être décomposée en trois parts égales :

  • Une partie pour les fruits ou les légumes, ou les deux à la fois?; 
  • Une partie pour les produits céréaliers (blé, avoine, riz brun, quinoa, orge complète…)?; 
  • Une partie pour les aliments riches en protéines (poissons, volailles, œufs, produits laitiers…).

Le petit-déjeuner équilibré pour un enfant 

Le petit-déjeuner est très important pour l’enfant. Il leur apporte tous les nutriments nécessaires à la concentration, l’attention, l’analyse, les facultés de réflexion et la mémorisation dans leur éveil et leur développement psychomoteur.

Comme les collations et les autres repas, le petit-déjeuner contribue aussi à fournir à l’enfant les nutriments nécessaires à sa croissance ainsi que les éléments pour renforcer son système immunitaire. 

Voici la composition idéale du petit-déjeuner d’un enfant : 

  • Une boisson : un verre de lait, un verre d’eau ou un verre de jus.
  • Un produit à base de céréales : pain, biscottes, croissants, bol de céréales, etc. 
  • Un produit laitier : s’il boit autre chose que du lait, offrez-lui un yaourt, une portion de fromage par exemple. 
  • Une portion de fruit : s’il boit autre chose que du jus de fruit, offrez-lui un fruit frais ou une compote.
  • Sucre et matières grasses : du sucre dans sa marmelade, du beurre sur ses tartines… Le sucre et la matière grasse sont indispensables en petite quantité. 

Pour conclure, une alimentation équilibrée est le gage de la santé et du bon développement d’un enfant. C’est pourquoi il faut y veiller quotidiennement où que se trouve l’enfant.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer