Accueil » Dispositif d’espionnage : légal ou pas ?

Dispositif d’espionnage : légal ou pas ?

par Maria
réveil caméra espion

Les caméras de surveillance et les caméras espion connaissent un essor incroyable. On peut s’en procurer à très bon prix et elles sont actuellement à la portée du grand public. Parfaite pour la sécurité de la maison, elle peut également équiper votre entreprise. Il est cependant essentiel de savoir ce qu’en dit la loi. 

Une caméra espion, c’est quoi ? 

Une caméra espion est une caméra de toute petite taille. Elle peut être dissimulée dans un objet ordinaire que l’on trouve dans la vie de tous les jours et que l’on a à la maison ou au bureau. Cette caméra est ainsi insoupçonnable et personne ne devinera sa présence. 

C’est un fruit de la technologie qui permet de visionner tout ce qui se passe dans une pièce, en temps réel ou par visualisation ultérieure en stockant les photos ou les vidéos sur une carte mémoire. 

Bien qu’elle soit de petite taille, la caméra espion offre des images de très bonne qualité qui peuvent aller jusqu’à une résolution 4K sur certains modèles. 

Les options proposées 

Aussi, pour vous offrir des images d’excellentes qualités et vous servir dans diverses situations, une caméra peut disposer : 

D’un détecteur de mouvement pour une totale autonomie 

D’une vision à infrarouge pour des images nettes prises dans la nuit ou dans un environnement peu lumineux. 

Les avantages de l’utilisation d’une caméra espion 

Se procurer un réveil caméra espion doit répondre à vos besoins. Une caméra espion est ainsi le dispositif idéal pour équiper votre bureau ou votre magasin. Vous renforcerez ainsi la sécurité de vos informations confidentielles mais également le vol de vos équipements couteux par exemple. 

Elle pourra également être utilisée dans votre maison pour avoir un œil sur tout ce qui se passe pendant votre absence. Mais elle pourra également vous servir pour filmer des personnes sans qu’elles le sachent, juste pour le plaisir d’espionner et pour satisfaire votre curiosité. 

Mais l’utilisation d’un dispositif espion est régie par la loi. 

Qu’en est-il de la loi ? 

La loi informatique et Liberté du 6 janvier 1978 modifiée le 6 août 2004 stipule qu’une personne qui installe un système de surveillance d’un lieu professionnel doit informer le public et ses employés de manière explicite avec des pancartes ou des affiches et qui seront bien visibles par tous sous peine d’un emprisonnement de 1 an et d’une amande qui s’élève à 45000 €. En outre, elle doit déclarer l’utilisation d’un système de surveillance à la CNIL (Conseil National de l’Informatique et des Libertés). 

Pour une utilisation domestique, l’installation de la caméra est légale ou non selon la finalité. Si vous installez une caméra espion afin d’obtenir des preuves en cas d’intrusion, elle ne présente aucun souci mais ce n’est pas aussi simple lorsqu’il s’agit d’espionner des personnes dans votre maison. Vous devez informer les personnes présentes dans votre maison de la présence d’une caméra. Cependant, vous ne pouvez filmer votre personnel à moins de le mentionner dans son contrat de travail. 

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer